La librairie est morte, vive la... ?

La quoi ?
Le monde de la librairie vit une mutation sans précédent, le commerce électronique et la dématérialisation du livre .
Comment les libraires doivent-ils s'adapter à cette nouvelle donne ?
Si la librairie d'aujourd'hui est morte, alors quelle sera-t-elle demain ?

mardi 26 juin 2012

Qui a peur du loup ?

 


De passage à Bruxelles, au détour d'une rue, alors vêtu d'une chemise... rouge, je tombe nez à nez avec le loup...












Le Wolf, devrais-je dire...


 Depuis des années maintenant, j'encourage la profession à imaginer la librairie de manière différente, du lieu aux missions en passant par les libraires...
Je milite pour une nouvelle aventure, une nouvelle histoire de la librairie basée sur une aventure humaine entre lecteurs et libraires, et ce au-delà des livres.
Le Wolf est un exemple de nouvelle aventure de librairie jeunesse.

Le livre y tient sa place bien sûr mais bien d'autres activités et services  viennent enrichir l'expérience du lecteur/client.
Comme chez nos cousins québécois, nos cousins belges cultivent l'humour et parfois la dérision.
Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux...

Un large sourire en entrant, une décoration époustouflante font de ce lieu une merveille de découvertes.
Les thématiques, les expos permettent de "rencontrer" de nouveaux auteurs, et de leur acheter des originaux qui viendront décorer la chambre des enfants, voire votre salon...
En entrant, donc, dans la forêt (celle des livres ?), on risque peut-être de rencontrer le Petit Poucet, à moins de vous cachez dans la cabane à la cheminée fumante...
Tiens, parlons-en de la cabane. Elle n'est autre qu'un "juke-box à histoires", et c'est en numérique que les enfants feuilletteront les albums dans l'obscurité, comme dans une salle de cinéma. Albums numérisés en collaboration avec... les éditeurs !
Bref, un rêve de librairie jeunesse !
Un petit creux (tel un ogre) ? Et c'est la cantine du Chaperon qui comble votre faim... de loup.
A l'étage, des salles sont réservées aux écoles et aux familles pour participer aux nombreux ateliers : lectures, ateliers d'illustrations, créatifs (masques, collages, origami, cuisine... etc.), avec comme animateurs les auteurs eux-mêmes ou des professionnels de l'animation !
Pendant les vacances, ce sont des stages qui sont proposés et même des ateliers pour adultes !
Il y a une véritable bibliothèque avec les sélections "coups de coeur" des libraires à consulter sur place en toute liberté (et à acheter à l'entrée).
Et donc on imagine bien offrir à nos chers enfants des fêtes et des anniversaires bien plus rigolos et intéressants que chez certains revendeurs de hamburgers.
De plus, ici, les plats sont faits "maison" !
Donc si vous avez l'occasion d'aller à Bruxelles, tentez l'expérience !

Le Wolf
20, rue de la Violette
1000 Bruxelles

Ah au fait, c'est ouvert le dimanche (bien sûr).
Merci à Muriel Limbosch et Anne Janssen de leur accueil.
Et comme elles disent, le Wolf, c'est "à deux pattes de la Grand-Place".

La librairie jeunesse est morte, vive le Wolf !

PS : musique du site web très belle !

La boutique du loup :


L'expo :

La cantine du chaperon :


La bibliothèque insolite :



Le jukebox à histoires :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire