La librairie est morte, vive la... ?

La quoi ?
Le monde de la librairie vit une mutation sans précédent, le commerce électronique et la dématérialisation du livre .
Comment les libraires doivent-ils s'adapter à cette nouvelle donne ?
Si la librairie d'aujourd'hui est morte, alors quelle sera-t-elle demain ?

jeudi 15 mars 2012

"L'imagination au pouvoir !"

Oserais-je reprendre le slogan de mai 68 : "L'imagination au pouvoir" ?!!


La créativité au pouvoir

Le Ministère de la Culture et de la Communication et Euro RSCG C&O ont lancé une radio éphémère aux couleurs de la Carte Musique pour inviter les jeunes à vivre de nouvelles expériences musicales.
Jacques Kluger  (Mediabrands) nous parle de la La médiatisation de la narration de marque et insiste sur la créativité à adapter à chacun des médias (et des supports ?) ! J'ose à penser que le contenu n'est pas le terrain uniquement des marques, mais aussi des commerçants.


Adapter l'expérience au support

Cette présentation de l'état des lieux du Multi-écran en 2012 par CCM Benchmark est très intéressante même si elle ne parle pas du numérique embarqué dans les magasins.
Ce que je retiens dans le prolongement de Jacques Kluger, c'est la nécessité d'adapter l'expérience du contenu au support.
Je pense donc que l'adaptation du support au commerce et son produit est donc également nécessaire.
Pas facile de faire son choix...


 


Vous comprendrez que petit à petit j'oriente le futur de la librairie vers la création de contenu.
J'en suis intimement convaincu et j'y reviendrai.
Vive le contenu, vive la créativité !

Adapter l'expérience au client

Enrichir l'expérience du client en magasin, voilà la stratégie à suivre.
Il faut bien comprendre que le client aujourd'hui, que l'on dit roi (synonyme de ROI ?), a le choix.
Je vous rappelle : passer du pouvoir d'achat au vouloir d'achat.
Le vouloir d'achat, à mon sens, c'est demander et comprendre ce dont a besoin le client.
Comprendre ce dont a besoin le client, c'est la première étape à la seconde question qu'il faut absolument se poser et surtout à laquelle apporter une réponse : En quoi puis-je rendre service à mon client ?
"Comment puis-je vous rendre service ?"

Par exemple,
  • Le m-commerce, c'est "intégrer les cartes bancaires, les cartes de fidélité, le couponing dans une seule application". En revanche, je doute des "comparateurs de prix locaux", car quid de la transparence quant au prix réel/ produit et service rendus ?
  • Le cross canal et même l'omni canal, c'est "fluidifier et valoriser le parcours client" de son mobile jusqu'au magasin.

  • "Le consommateur peut également partager avec le vendeur, au niveau du point de vente physique, sa liste de produits sélectionnés sur Internet et publier sur Facebook"

 La magasin "sera  plus porteur d’expérience client et de relation complice à la marque", je dirais que l'avenir de la librairie se joue aussi et surtout sur la complicité du libraire, du vendeur,  son conseil, son point de vente avec le client.

Enfin, je vous conseille un livre (et oui, libraire, on reste libraire) :
Théodule RIBOT : Essai sur l'imagination créatrice, écrit au début du siècle !

Alors oui, l'imagination, la créativité au pouvoir !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire