La librairie est morte, vive la... ?

La quoi ?
Le monde de la librairie vit une mutation sans précédent, le commerce électronique et la dématérialisation du livre .
Comment les libraires doivent-ils s'adapter à cette nouvelle donne ?
Si la librairie d'aujourd'hui est morte, alors quelle sera-t-elle demain ?

mardi 11 juin 2013

Bye bye Virgin

ARCHIVES. Aucune offre de reprise n'étant retenue pour les 26 magasins Virgin, les syndicats envisagent une liquidation rapide de l'enseigne qui emploie un millier de salariés.


Bye Bye Virgin...







Photo Le Parisien

 Le titre de ce billet fait référence au billet "Bye bye Borders" écrit en août 2011 et faisant référence au billet de Pierre Assouline...

Une phrase : "Mais cet article a le mérite de mettre le doigt, pardon, les mots sur ce qui risque d'arriver si la librairie française continue de "trainer les pieds" quant au web et au numérique notamment, en revendiquant uniquement son métier par le livre papier."

Et celle-ci : "Quelques erreurs stratégiques, et le colosse au pied d'argile s'effondre. Même Najafi, qui a racheté récemment Direct Group France et donc France-Loisirs et Chapitre.com s'est retiré du processus d'acquisition."

Eté 2011 !
Nous arrivons à l'été 2013...
2 longues années pour arriver à ce résultat bien triste pour les salariés et les clients.

Bye bye Virgin donc, lire ici l'article du Parisien et les vidéos à voir.

De la tristesse pour ce métier qui continue de subir la dure loi du web et de la dématérialisation du livre et de la lecture.

Le métier de libraire a-t-il du mal à muter ?
Pourquoi le changement semble aussi difficile dans ce métier ?
Y-a-t-il donc un avenir pour la librairie, et si oui lequel ?

Le livre (et la lecture) vous tienne en joie...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire